Your browser does not support JavaScript!
restaurer les menus
L'église de Billé

L'église Saint-Médard

Vue d'ensemble Vue d'Ensemble Historique Historique Intérieur Intérieur Retable central Retable central Chapelles Chapelles

Baptistère et mobilier Baptistère et mobilier Vitraux et statuaire Vitraux et statuaire Clocher Clocher En conclusion En conclusion

LL'église Saint-Médard de Billé a conservé son aspect général au cours des tout derniers siècles. Tout au plus, la sacristie nord a-t-elle été rebâtie au cours de la seconde moité du XVIIIème siècle. Le porche d'entrée qui protégeait l'entrée nord a disparu en 1893. Cette même porte n'est plus utilisée depuis les années 1960 en même temps qu'une ancienne entrée donnant accès à la chapelle nord fut réouverte. Le croquis ci-dessous, présentant le côté nord de l'église, souligne ces changements.

sacristie nord ancienne porte nord condamnée la niche, longtemps restée vide, abrite maintenant<br>une statuette de Notre-Dame de Pontmain entrée nord actuelle

Le cimetière

Contrairement à l'église, c'est son environnement qui a beaucoup changé. Comme beaucoup d'églises de la contrée, l'église de Billé était jadis entourée du cimetière. Comparé à celui qui existe actuellement, ce cimetière était quelque peu désordonné. L'alignement des tombes était très imparfait. Les cercueils étaient déposés à même la terre qui les recouvrait. Il y avait peu de caveaux et de tombeaux. Les matériaux utilisés étaient variés. Les entourages des tombes étaient en pierre, du granit pour la plupart, mais aussi en simple ciment ou en bois, généralement peint en gris au mieux avec une imitation granit. Les tombes elles-mêmes étaient souvent recouvertes de graviers décoratifs sur lesquels étaient posés crucifix, plaques, bouquets et pots de fleurs. Les croix étaient en pierre, en métal ou en bois. L'état des tombes était très variable et il n'était pas rare de voir des croix en métal rouillé ou d'autres qui étaient à terre. La partie à l'est de l'église était réservée à l'ensevelissement des jeunes enfants.

début du siècle
vers 1930
vers 1950
vers 1960

Au cours des années 1980, le cimetière fut transféré à la sortie du village, en direction de Saint-Georges-de-Chesné. La croix de granit située à l'est de l'église conserva sa place et le monument aux morts des guerres qui se trouvait à l'entrée du cimetière fut rapproché de l'église. Le calvaire du Jubilé fut transporté dans le nouveau cimetière.

La quasi intégralité des présentes pages est l'œuvre de Marcel Hodebert qui nous a aimablement permis de reproduire son travail. Après lui, il était difficile de faire mieux! Nous le remercions vivement de ce présent désintéressé. Quelques paragraphes ont été ajoutés pour compléter son texte.
Au long de ses descriptions il cite à plusieurs reprises l'Abbé Roger Blot qui s'est intéressé de près à l'église de Billé à la fin du siècle dernier. Il avait publié dans la Vie Diocésaine [de Rennes] du 11 juin 1997 un article sur notre église. Ce dernier nous a permis de le réutiliser et même de le reproduire. Nous lui avons emprunté ses croquis qui sont une aide précieuse à la compréhension de l'édifice. Nous lui adressons donc nos sincères remerciements.

dernière mise à jour de cette page le 20/08/2020 à 15:33:52