Your browser does not support JavaScript!
restaurer les menus
Démographie

Démographie
Vivre et mourir à Billé

Longévité

AA en croire l'acte de sépulture de Jean Bidaine, celui-ci serait décédé au Bourg de Billé à l'âge de 116 ans. En étant un peu plus curieux, il apparaît que le scribe a eu la main lourde. S'il s'agit bien du même homme, ce qui est probable, l'acte de baptême à Montreuil-des-Landes est daté du 20 avril 1625. Notre homme avait donc 103 ans, ce qui est déjà fort appréciable pour l'époque et même pour la nôtre.

La durée de vie des Billéens peut être analysée finement à partir des histogrammes ci-dessous. 10 662 individus nés ou décédés à Billé et dont les années de naissance et de décès sont connues ont été sélectionnés. L'ensemble est divisé par périodes de 50 ans entre 1651 et 2000 et par tranches de 10 ans pour les âges de décès. Le pourcentage du nombre de décès par tranche d'âge est calculé par rapport au nombre total pour la période. Chaque graphique correspond à une période et chaque barre à une tranche d'âge. Au passage du curseur, le nombre de personnes décédées dans la tranche d'âge et le pourcentage dans la période s'affichent. Deux graphes sont visibles en même temps afin de pouvoir comparer différentes époques.

Âges de décès 1701 - 1750
2535 décès dans la période

%
70
60
50
40
30
20
10
10
1
1
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
110
âges au décès

Âges de décès 1951 - 2000
766 décès dans la période

%
70
60
50
40
30
20
10
2
1
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
110
âges au décès

Remarques

Les données de la seconde partie du XVIIème siècle ne sont pas significatives. Le nombre de personnes est modeste parce qu'il manque souvent la date de naissance ou la date de décès, les relevés étant imparfaits. À Billé, les actes de sépulture manquent avant 1660. De plus les décès d'enfants morts en très bas âge n'étaient que rarement pris en compte - il n'y a que quatre enfants anonymes connus avant 1700, ce qui ne correspond évidemment pas à la réalité.

La première chose qui attire l'attention est l'importance de la mortalité infantile dans le passé. Plus de 60% des décès se produisent avant dix ans entre 1701 et 1750. Cette proportion ne diminue ensuite que lentement. Elle est encore de plus d'un quart dans la première moité du XXème siècle. Ce n'est qu'après la seconde guerre mondiale que les décès de nouveaux nés deviennent rares.

Plus de la moitié des gens mouraient encore avant 50 ans de 1901 à 1950 - la guerre de 14-18 y est pour quelque chose. La proportion n'est plus que d'environ 8% pendant la période suivante alors qu'en même temps presque 60% des décès ont lieu entre 81 et 90 ans. Là encore, la coupure est observée après la dernière guerre.

Pyramides des âges

À partir des mêmes données, l'animation ci-dessous présente une pyramide des âges pour chaque année, entre 1650 et 1920. La remarque précédente au sujet du XVIIème est toujours à considérer. À noter aussi que, si elles en sont le reflet, les données ne s'appliquent pas directement à la population de Billé.

ou naviguer d'année en année avec les flèches
afficher 1698
afficher 1700
ou utiliser celles du clavier

1699

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

484 FEMMES

90
85
80
75
70
65
60
55
50
45
40
35
30
25
20
15
10
5
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

468 HOMMES


Fécondité

VVoilà bien un domaine où il est un peu délicat de parler de records. Pourtant, s'il fallait établir un palmarès, Billé n'est pas trop mal placé. Pour s'en faire une idée, il faut jeter un œil sur le site Geneawiki qui se présente comme l'encyclopédie de la généalogie.

Quelques familles de Billé accueillirent un grand nombre d'enfants. Vient en premier Jeanne Duplessix (1705-1782), l'épouse de François Prodhomme qui mit au monde vingt enfants de 1724 à 1750. Un autre couple eut 19 enfants dont les naissances s'échelonnèrent à Saint Georges de Chesné et à Billé (Launay) de 1765 à 1791. Il s'agit d'Étiennette Legrand et de Jean Delourme. Ce ne sont pas moins de 18 enfants qui naquirent entre 1751 et 1773 d'Anne coquelin, seconde épouse de Jean Béziel. Il naquit 17 enfants à la Loirie chez Julienne Lagrée et Marc Durocher de 1727 à 1753 et aussi 17 chez Marie Saudrais et Jean Gautrie de 1759 à 1780, d'abord à la Bordelière puis à l'Épinay.
Si les naissances étaient très nombreuses, la mortalité infantile sévissait cruellement comme nous l'avons observé précédemment. Des 91 enfants énumérés, seuls onze se marieront dont aucun des jeunes Béziel tous décédés avant 19 ans.

enfants.

Du côté des familles recomposées, c'est Joseph Chevallier (1706-1771) qui détient la palme avec 27 enfants nés de trois épouses successives.


Remariages

DDans le passé, le nombre de remariages était très élevé. 932 personnes se sont mariées deux fois et 115 trois fois. Les 16 personnes ayant contracté quatre mariages sont citées dans le tableau ci-contre. Des multiples mariages mentionnés, un au moins a eu lieu à Billé.

La première cause de remariage est due aux fréquents décès de femmes en couches. C'est pourquoi ce sont plus souvent des hommes qui se remarient plusieurs fois. Mais un mari pouvait aussi mourir jeune et la veuve se remarier. Une seule femme figure dans la liste ci-contre.


Écart d'âge entre époux

LLa plus grande différence d'âge entre époux parmi les 2 952 couples mariés à Billé avant 1921 est de 44 ans entre Jean Gilles et Perrine Tiercin. Le mariage eut lieu le 10 janvier 1832. Il avait 68 ans et elle 23. Il en était à son troisième mariage. Ils eurent une fille en 1833. Elle se remaria en 1839 après le décès de ce premier mari en 1836.

À l'inverse, et non moins étonnante, la différence d'âge de 35 ans entre Anne Ferron - 57 ans - et son second mari François Lebâcle - 22 ans. Il se marièrent à Billé le 6 juin 1775. Elle était veuve de Charles Gentilhomme, meunier décédé au Margat en 1771. Le jeune homme était d'une famille de meuniers. Ainsi, le moulin put continuer de tourner...

Quand la différence est grande dans un couple, il s'agit souvent d'un remariage ou d'un mariage à un âge avancé. D'autre part, il est plus fréquent de rencontrer des maris plus âgés que leur femme, plutôt que l'inverse. Le champ ci-dessous permet d'observer les mariages de Billé sous cet angle.

ans.
dernière mise à jour de cette page le 11/06/2021 à 14:02:14