restaurer les menus
Maires de Billé depuis la révolution de 1789

Maires de Billé

CComme chacun sait, avant la Révolution, la France de l'ancien régime était gouvernée par un monarque absolu. Les communes n'existaient pas. Les territoires que nous connaissons sous ce nom étaient les paroisses et à leur tête étaient les curés et les recteurs. Outre leur mission pastorale, ces derniers avaient la charge d'enregistrer les actes de mariages, de baptêmes et de sépultures dans les registres paroissiaux. Les autres aspects de la vie des sujets du Roi - justice, impôts... - étaient réglés par les commis de celui-ci qui ne répondaient que de lui.

L'Assemblée Constituante va modifier cet état de fait en instituant une organisation municipale nouvelle: les citoyens actifs éliront tous les deux ans au suffrage universel un corps municipal avec un maire choisi parmi les conseillers municipaux. Le premier maire de Billé sera Jean Jehannin. Pendant la période révolutionnaire, la loi se trouvera modifiée à plusieurs reprises. La "municipalité" sera pour un temps transférée au canton alors qu'il ne subsistera dans la commune qu'un officier public ou agent municipal.

C'est ainsi que nous retrouvons les noms de Michel Christophe Boisard (officier public), Pierre Chevallier (agent municipal), Jean Beaugendre (agent municipal), Jean Herber (président de l'administration de Billé à défaut d'agent), Michel Delamarche (agent de la commune) et Jean Delatouche (agent municipal).

La fonction de maire apparaît en 1800. Jusqu'en 1848, le maire est nommé par les représentants du pouvoir exécutif, préfet et sous-préfet. Ce n'est qu'en 1848 qu'il est élu pour la première fois au sein du conseil municipal par les conseillers eux-mêmes.

Les maires de Billé de 1800 à nos jours

1800 Jean Jehannin   généalogie (1760-1834)   1908 Pierre Serrand généalogie (1877-1915)
1816 Jean Briand   généalogie (1772-1845)   1912 Jean Bazin généalogie (1874-1931)
1822 Joseph Fouro   généalogie (1776-1836)   1919 François Chevallier généalogie (1875-1941)
1830 Pierre Chevallier   généalogie (1769-1844)   1941 Jean Roussel généalogie (1885-1951)
1840 Joseph Delatouche   généalogie (1807-1870)   1951 Victor Leblanc généalogie (1899-1973)
1870 Amand Delatouche   généalogie (1838-1899)   1965 Marcel Roussel  
1899 Hyacinthe Cupif généalogie (1846-1907)   2014 Daniel Balluais    
1900 Louis Lebreton généalogie (1860-1926)  

Presqu'un demi-siècle

Le record de longévité de maire de Billé est détenu par Marcel Roussel qui a assumé la fonction pendant 49 ans. Bien plus longtemps que Joseph et Amand Delatouche, le second étant le fils du premier, dont la durée des mandats fut respectivement de 30 et 29 ans. À cela, il faut ajouter qu'il a été le plus jeune maire à 29 ans - plus jeune que Pierre Serrand, maire à 31 ans en 1908.

Mariage d'un maire - Une photographie exceptionnelle

Exceptionnelle! la photo de ce groupe de mariage qui ne réunit pas moins de quatre maires de Billé qui siégèrent de 1900 à 1941. Pierre Serrand épousa en 1909 Joséphine Duclos de La Selle-en-Luitré. Il était alors maire de Billé, fonction à laquelle il avait été installé le 17 mai 1908. Il se trouve qu'à ses noces, il avait invité son prédécesseur Louis Lebreton - qui continua à siéger au Conseil Municipal jusqu'à l'élection suivante en mai 1912 - et son adjoint Jean Bazin. Ce dernier devait le remplacer en 1912 et, en même temps, François Chevallier, aussi présent ici, devenait adjoint. Jean Bazin siégea jusqu'en 1919, année où François Chevallier devint maire de la commune. La réunion de quatre maires sur cette photo, en fait un cliché unique. Après son mariage, Pierre Serrand continua à présider la plupart des séances du Conseil jusqu'au 10 septembre 1911, date de sa dernière apparition dans cette assemblée.

L'anecdote ne s'arrête pas là. Quand le couple est venu habiter La Selle-en-Luitré ce sont encore quatre maires en titre qui habitaient ce bourg: Isidore Alexandre, maire de La Selle, Alexis Duclos - qui n'était autre que le père de Joséphine, maire de Luitré, Louis Lemoine maire de La Chapelle-Janson et bien sûr, Pierre Serrand maire de Billé. Ces derniers allaient emprunter le même train pour partir à la guerre et elle allait les emporter tous les deux.

dernière mise à jour de cette page le 27/09/2017 à 11:32:21