restaurer les menus
Combat de Vendel

Combat de Vendel (1799)

LLe combat de Vendel est un épisode bien connu de la lutte des chouans contre les armées républicaines. Il tourna à l'avantage des chouans. Nous ne ferons pas le bilan de la bataille mais rapportons simplement une des suites qui concerne Billé. Ayant eu l'avantage sur les républicains, les chouans s'en retournaient en passant par Mésauboin avec 24 prisonniers. Au Champ-Picard ils fusillèrent 17 d'entre eux et ordonnèrent à Jean Cupif fermier au dit village d'en enterrer les cadavres. Ce dernier obtempéra mais l'une des victimes était encore vivante. Il cacha alors cet homme dans un de ses greniers. Les gardes nationaux de Billé vinrent à Mésauboin peu de jours après avec l'intention de venger leurs morts en brûlant la ferme et en tuant le fermier. Ils découvrirent l'homme caché, un habitant de Mecé qui avait servi de guide aux soldats républicains lors de l'attaque des chouans. Ce dernier expliqua comment il avait été sauvé par Jean Cupif, sauvant ainsi ce dernier d'une mort certaine. Son protégé ne survécut pas à ses blessures et fut inhumé quelques jours plus tard dans le cimetière de Billé.

Ce fait illustre bien quelle était la situation des habitants de nos campagnes. Jean Cupif était-il du côté des chouans ou de celui de la République? Difficile à dire. Comme tout un chacun il essayait de s'adapter aux évènements au jour le jour en faisant ce qui lui paraissait le plus pertinent et en faisant preuve d'humanité. Son attitude reflète sans doute celle de beaucoup de ses concitoyens qui ne souhaitaient que de voir s'arrêter cette tuerie.

dernière mise à jour de cette page le 03/08/2017 à 09:02:56