Your browser does not support JavaScript!
restaurer les menus
Combat de Parcé

Combat de Parcé, mort de Monclair
(26 mars 1794)

LLe commandant Monclair qui était à la tête de la garde nationale du canton de Billé décida d'aller attaquer les chouans signalés à Parcé. Il avait sous ses ordres, au lieu de celui de Saint-Marc-le-Blanc qui était aguerri, un détachement de la garde de Saint-Georges-de-Reintembault qui connaissait mal la contrée. Monclair s'était plaint près du commandant de Fougères qu'à tort on lui avait changé ses hommes, puisqu'on exigeait de lui des sorties et qu’au lieu d'apprendre un succès de sa part à quelques sorties, on apprendrait la nouvelle de sa mort. Cette crainte allait malheureusement se confirmer.

La troupe tomba en embuscade du côté de Villeray. Monclair, pensant être suivi de ses hommes attaqua les chouans mais se trouva blessé mortellement ainsi que quatre gardes nationaux. Son cadavre fut retrouvé dans le chemin qui conduit de la Martinière au vivier de la Pierre. Son chien qui ne le quittait jamais avait été tué à ses côtés. Le soir arrivait en renfort une centaine d'hommes de Saint-Marc, mais il était trop tard.

retour
dernière mise à jour de cette page le 13/11/2020 à 15:44:34